SOUS LE SLOGAN “L’ALGÉRIE DANS LES BRAS DE NOTRE SAHARA”

30 000 jeunes bénéficient du programme d’échange

Lors de sa visite dans la wilaya de Jijel, El-Hadi Ouled Ali a déclaré que pas moins de 30 000 jeunes ont bénéficié du programme d’échange élaboré par le ministère de la Jeunesse et des Sports et qui avait pour slogan “l’Algérie dans les bras de notre Sahara”.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, El-Hadi Ouled Ali, qui a effectué, avant-hier, une visite furtive à la wilaya de Jijel, a affirmé que son ministère a mis en œuvre un programme ambitieux faveur des jeunes afin que ces derniers puissent se déplacer à travers le territoire national.
L’hôte de Jijel a marqué une première halte à l’Auberge de jeunes de Ziama Mansouriah, où il s’est entretenu avec des jeunes vacanciers venus de la wilaya d’Adrar.
Mise en service en 2006, cette structure, située à 45 kilomètres du chef-lieu de la wilaya, compte 50 lits, 12 chambres, un foyer pour jeunes, un restaurant et une infirmerie, a-t-on fait savoir.
L’année dernière, l’auberge en question a accueilli 316 jeunes de la wilaya de Ghardaïa tandis que cette année le chiffre a atteint 479 hôtes.
À ce sujet, El-Hadi Ouled Ali dira que pas moins de 30 000 jeunes ont bénéficié du programme d’échange élaboré par le ministère de la Jeunesse et des Sports et qui avait pour slogan “l’Algérie dans les bras de notre Sahara”. Le but de ce programme, dira le ministre, “est d’encourager les jeunes Algériens du Nord à visiter le Grand Sud et vice-versa, afin que nos enfants puissent se connaître, échanger leurs cultures et leurs connaissances mais aussi de mieux connaitre leur pays.” Pour ce qui est de la prise en charge des jeunes voyageurs algériens, nous apprendrons l'existence de plus de 140 auberges de jeunes et près d’une soixantaine de camps de vacances. Les responsables de ce secteur ont indiqué que chaque wilaya comprend au moins une structure pour accueillir les jeunes vacanciers, tout en faisant savoir que d’autres projets sont programmés à l’avenir afin de répondre aux besoins. La délégation s’est ensuite rendue à la commune côtière de Sidi Abdelaziz où le ministre a inauguré une auberge de jeunes.odejjijel.org

Liberté 07/09/2016 Par Rayan MOUSSAOUI

 

Plus de 30 000 jeunes du Sud et des Hauts-plateaux ont bénéficié du programme de mobilité

JIJEL - Plus de 30.000 jeunes des wilayas du Sud du pays et des Hauts-plateaux ont bénéficié du programme de mobilité des jeunes dans le cadre de la saison estivale, a déclaré, lundi à Jijel, le ministre de la Jeunesse et des sports El Hadi Ouled Ali.

Animant un point de presse en marge de sa visite qui l’a conduit à Ziama Mansouriah et Sidi Abdelaziz, le ministre a notamment rappelé que cette initiative inscrite au programme d’action de son département a fait profiter ces jeunes des bienfaits de la mer et  leur a  permis  surtout de découvrir les régions du pays et de tisser des liens avec des jeunes du Nord du pays.

M. Ould Ali a, dans ce contexte, notamment rappelé l’importance et l’intérêt accordés par le président de la République Abdelaziz Bouteflika à l’égard de la jeunesse du pays.

Cette expérience sera rééditée pour permettre à un grand nombre de jeunes du sud de découvrir leur pays en été alors que ceux du Nord iront, en hiver, à la découverte du Sud, dans le cadre des échanges inter-jeunes et inter-wilayas, a encore souligné le ministre.

Quelque 140 auberges et presque 70 camps de jeunes ont été mis à profit dans le cadre de cette démarche qui a concerné des jeunes de 22 wilayas du Sud et des Hauts-plateaux dont l'âge varie entre 18 et 35 ans, a-t-on encore noté.

Cette opération qui se poursuivra jusqu'au 17 septembre prochain, comprend plusieurs sessions lors desquelles ces jeunes touristes découvriront le littoral algérien, des villes et villages par le truchement de leur culture, histoire et patrimoine, a-t-on indiqué.

Un programme riche et varié a, dans cet ordre d’idées, été élaboré au profit des jeunes colons avec pour objectif essentiel, outre le volet axé sur la détente, la découverte des réalisations enregistrées par l'Algérie dans différents secteurs socio-économiques et culturels, selon les responsables du secteur.

Pour la wilaya côtière de Jijel, trois (3) auberges ont été mobilisées dans le cadre de la mobilité des jeunes au profit de 1.890 bénéficiaires. Il s’agit de celles de Ziama Mansouriah, Sidi Abdelaziz et Texenna, a-t-on précisé.

Peu après son arrivée, la délégation ministérielle s’est rendue à Ziama Mansouriah (36 km à l’ouest de Jijel) où M. Ould Ali, accompagné des autorités de la wilaya, a rendu visite à un groupe de jeunes de la wilaya d’Adrar en séjour dans l’auberge de la ville, dont l’édifice surplombe un magnifique panorama ayant pignon sur mer.

Rencontré sur les lieux, Mohamed Soufi, président de l’association "Ksar Tlalet" de Timimoun (Adrar) a indiqué à l’APS que les conditions de séjour de son groupe se déroulent dans d’excellentes conditions, dans un cadre privilégié par la beauté du paysage marin et surtout l’hospitalité des populations de la région.

Sur place, le ministre s’est notamment enquis des conditions de séjour et de prise en charge des jeunes hôtes de la wilaya dont la plupart d’entre eux foulent le sol de l’antique Igilgili pour la première fois.

La seconde étape de la visite du ministre de la Jeunesse et des sports a été la commune littorale de Sidi Abdelaziz (est) où M. El Hadi Ould Ali a inauguré l’auberge de cette localité.

D’une capacité d’accueil de cinquante (50) lits, cette structure de jeunesse qui a participé au programme de mobilité de jeunes en accueillant des groupes de jeunes de la wilaya de Ouargla dispose de quinze (15) chambres, deux dortoirs, un restaurant, un foyer, une salle de conférences et autres dépendances pour diverses activités juvéniles (excursions, balades, échanges, randonnées,stages, séminaires, circuits touristiques, ).odejjijel.org

APS Lundi, 05 Septembre 2016 15:35 Par Abdelhamid ZOUAD

Accueil