Actualités sur Jijel en langue Française et Arabe

 

Débarrassée des baraques et des squatteurs : la plage kotama à jijel retrouve son look

Défigurée par tant d’abandon et de négligence dans sa gestion, la plage Kotama, première porte d’accueil des visiteurs de la ville de Jijel, a retrouvé son look.

Et ce n’est qu’à la faveur d’une simple descente de la police, réquisitionnée pour soutenir les agents de l’APC dans leur intervention, que l’ordre a été remis sur le sable de ce littoral, mais aussi sur tout le trottoir le longeant. Une dizaine de baraques, de huttes de fortunes et de buvettes ont été rasées dans le sillage de cette opération, qui va se poursuivre encore, selon le P/APC. «Nous allons nous attaquer à tous ces squatteurs qui installent chaises et parasols pour racketter les citoyens en leur imposant le paiement d’une forte somme d’argent», précise-t-il.
Privilégiés davantage par les couples à la recherche d’un coin tranquille pour se mettre à l’abri des regards indiscrets, notamment en dehors de la période estivale, ces parasols sont devenus le principal décor de cette plage. Durant la haute saison, ce dispositif devient une activité des plus rentables pour les occupants illégaux de cette bande côtière.

Il est de notoriété que pour toute entrée dans cette plage, les baigneurs  sont forcés de mettre la main dans la poche pour s’installer, sous la contrainte, sous ces parasols.  

L’action menée pour débarrasser la plage de ce décor nuisible est venue mettre un terme à toute cette passivité observée durant la saison passée. Visiblement piqués au vif suite aux critiques qu’ils ont essuyées sur la gestion quasi informelle des plages, les responsables locaux semblent avoir pris le taureau par les cornes pour s’attaquer de front au fléau du squat des zones de baignades. Selon le P/APC, toutes les plages gérées par la municipalité de la ville de Jijel seront nettoyées, et d’une manière radicale, de ces squatteurs. Même les parkings feront l’objet de la même action, selon notre interlocuteur.

Rencontré au siège de la wilaya, ce responsable a, néanmoins, émis le vœu que tous les responsables concernés dans le maintien de l’ordre dans les plages s’impliquent avec efficacité pour s’opposer à toute tentative de les réinvestir d’une manière illégale. Quatre vice-présidents ont, par ailleurs, été chargés de la mission de veiller à tout dépassement dans les plages que gère l’APC pour éviter leur squat. Il reste à noter que si le commun des citoyens a salué cette action, pour une fois, courageuse, le souhait de tout un chacun est que les autorités fassent davantage d’effort pour nettoyer toutes les plages surveillées de la wilaya de ces bandes de délinquants qui ont longtemps fait main basse sur la corniche.odejjijel.org 

El Watan 21/05/2015 Par Adam S.

Saison estivale à Jijel
Les préparatifs vont bon train

Pour garantir un bon déroulement de la prochaine saison estivale, les autorités locales déploient d’importants moyens humains et matériels. 
664 jeunes ont été recrutés dans le cadre du programme «Blanche Algérie» pour le nettoyage et l’entretien des plages de la wilaya de Jijel durant la prochaine saison estivale, selon la cellule de communication de la wilaya.
Cet effectif, réparti sur un total de 83 projets, n’inclut pas les ouvriers communaux devant renforcer ces équipes. Cette importante opération de recrutement contribue à la résorption du chômage et à apporter une aide précieuse aux collectivités locales, ces ateliers seront chargés exclusivement du nettoyage de toutes les plages autorisées à la baignade.
Il est à rappeler qu’une enveloppe financière de 100 millions DA a été dégagée au profit des communes côtières de la wilaya dont 60 millions de dinars octroyés par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales destinés à l’acquisition de miradors, de bouées de balisage, de cabines combinées, de chalets garde-côtes et de cabines sahariennes.
Il est à signaler que la wilaya de Jijel compte 22 plages ouvertes et autorisées à la baignade. 

Pour la prochaine saison estivale, la Direction du tourisme de la wilaya a proposé l’ouverture de 3 autres plages ; il s’agit, selon le directeur du secteur, des plages de Melmeche et Mersidi à Ziama Mansouriah et la plage de Kissir à El Aouana. Par ailleurs, suite à des instructions données lors d’une réunion de préparation, tenue au siège de la Wilaya récemment par des cadres du département de l’intérieur concernant les préparatifs de la prochaine saison estivale, les autorités locales, notamment la commune du chef-lieu de wilaya, ont déclaré la guerre contre le squat des plages. 
A ce sujet et lors de notre virée au front de mer et à la plage de Kotama, nous avons constaté que ces baraques de fortune ont disparu du paysage de ce splendide site de la ville. Une action chaleureusement accueillie par les riverains qui ne cessent de tirer la sonnette d’alarme concernant la pagaille qui a sévi dans ce quartier ces dernières années. 
Aussi, ils souhaitent que la lutte contre le squat ne soit pas une action éphémère car certains squatteurs ont déjà dressé des parasols tout au long de ladite plage, barrant ainsi l’accès aux baigneurs.odejjijel.org
?
Le Soir d’Algérie 21/05/2015 Par B.
?M.?C.

GAZ NATUREL

Le nombre d’abonnés doublera d’ici 2 à 3 ans

Le nombre d’abonnés au réseau de gaz naturel à Jijel est amené à doubler d’ici 2 à 3 ans, a affirmé lundi le directeur de wilaya de l’Energie. S’exprimant en marge d’une rencontre, organisée au Centre culturel islamique Ahmed Hamani, consacrée à la sensibilisation des citoyens sur les dangers d’une mauvaise utilisation du gaz naturel, M. Lemnaouer Messaoudi a estimé que le chiffre actuel de 70.000 abonnés passera au double (120.000 à 130.000 usagers) d’ici «deux à trois ans», grâce aux programmes en cours ou en voie de lancement destinés à raccorder de nombreux centres de vie et agglomérations de la wilaya. Cet effort, a-t-il poursuivi, devra être accompagné automatiquement d’une opération de «prévention et de vigilance» pour éviter d’éventuels accidents pouvant résulter d’un mauvais usage de cette énergie. De son côté, le Directeur de wilaya de la société de distribution de gaz et d’électricité (DD) de Jijel, Messaoud Metatla, a souligné l’importance de la «sensibilisation permanente» des usagers «pour le bien de leur santé et confort.» Aucun cas d’accident dû à l’utilisation du gaz naturel n’a été signalé depuis le début de cette année, a-t-il relevé. La protection civile a, de son côté, animé des rencontres de proximité centrées sur le même thème, a affirmé le capitaine Salah Laaredj, chargé de la prévention à la direction de wilaya de ce corps. S’agissant des équipements utilisant le gaz naturel et le butane, le directeur du commerce a énuméré la réglementation régissant ce volet, insistant surtout sur «la vigilance et la prévention citoyenne». Selon ce responsable, le contrôle de ces équipements se fait «en amont et en aval» avant sa mise à la disposition du consommateur qui reste «maître» dans sa décision d’utiliser ou non des appareils douteux.  Cette rencontre qui a regroupé des lycéens, des jeunes scouts ainsi que des citoyens a été marquée par un débat sur le thème à l’ordre du jour.odejjijel.org

L’Est Républicain 20/05/2015 Par Abdelhamid ZOUAD de l’APS

ERGR

75 employés en grève depuis hier

Pas moins de 75 employés de l’entreprise régionale de Géni-rural sont en grève depuis hier au niveau de l’entreprise implantée à Ain-Khrouf. La décision a été prise à l’issue de la réunion tenue avant-hier entre les ouvriers et les cadres de cette entreprise spécialisée dans le désherbage et l’élagage des arbres autour des quatre centrales électriques, Kheraza, El-Hadjar, Zâafrania et Seybouse, relevant de la GRTE. L’élimination des herbes sauvages et des troncs d’arbres autour des câbles et pylônes électriques est considérée par les ouvriers à haut risque dès lors qu’elle concerne des décharges électriques qui dépassent 60.000 kilovolts. La même entreprise est spécialisée dans les travaux de sylviculture. Rencontrés, hier sur le site du mouvement de protestation, les grévistes confirment qu’une plate-forme de revendications a été remise au directeur régional dont le siège est implanté à Jijel au même titre que le ministre de l’Agriculture ainsi que le PDG de l’entreprise qui étaient également destinataires de la même copie. Les travailleurs dénoncent les dépassements de la directrice de l’entreprise concernant , entre autres, l’annulation de l’IFSP, qui est une prime destinée aux chauffeurs des poids lourds et légers qui font des heures supplémentaires, l’attribution des primes de panier et de transport à quelques employés alors que la plupart sont exclus, retard dans les déclarations à la CNAS et des indemnités de chômage intempéries à la CACOBATPH, des retenues abusives sur salaire, rupture des contrats de travail lors de chaque saison ainsi que le refus de la directrice de désigner un responsable technique  des ateliers. Jointe par téléphone, la directrice de l’entreprise qui aurait été informée juste après le déclenchement du mouvement d’après ses dires, a  accepté de répondre aux différents points soulevés par les travailleurs. Tout d’abord elle précise « qu’il s’agit de contrats de travail saisonniers. Il est donc impossible de maintenir tout le personnel en période d’inactivité, telle que la saison d’hiver où pratiquement tous les chantiers sont à l’arrêt » Elle dément également l’information sur les déclarations en retard auprès de la CNAS et les indemnités de chômage intempéries à la CACOBATPH, tout en précisant que l’entreprise doit achever tous les travaux avant la fin août. Cependant des réunions régulières sont tenues avec les chefs de zones de Séraidi, Berrahal et Chorfa, afin d’accélérer la cadence des travaux. Elle explique également «  que les travailleurs sont payés chacun selon son rendement, c’est la raison pour laquelle les salaires ne sont pas stables chaque fin du mois. Il ne s’agit cependant pas de retenues sur salaire comme le prétendent les travailleurs », a-t-elle ajouté. Les heures supplémentaires sont très rares et je vous invite à venir voir à quelle heure se garent chaque jour les conducteurs au parc de Berrahal », a-t-elle déclaré au terme de cette communication. odejjijel.org

L’Est Républicain 20/05/2015 Par Boufessioua Sofiane

 

Plus de 600 jeunes de ‘‘Blanche Algérie’’ pour le nettoyage des plages à Jijel

Six cent soixante-quatre (664) jeunes recrutés dans le cadre du programme "Blanche Algérie" sont mobilisés à Jijel pour des opérations de nettoyage et d’entretien des plages de la wilaya durant la prochaine saison estivale a-t-on appris lundi auprès des services de la direction de l’Action sociale et de la solidarité.

Cet effectif réparti sur un total de 83 projets, n’inclut pas les ouvriers communaux devant renforcer ces équipes.

Destinés à contribuer à la résorption du chômage et à apporter une aide aux collectivités locales, ces ateliers seront chargés exclusivement du nettoyage de l’ensemble des plages ouvertes et autorisées à la baignade à travers les huit (8) communes côtières de la wilaya.

Pour rappel, une enveloppe financière de 100 millions DA a été dégagée au profit des communes côtières de la wilaya, destinée au nettoyage et à l’équipement des plages.odejjijel.org

El Acil 20/05/2015 Par Abdelhamid ZOUAD de l'APS

 

 

REALISATIONS

JIJEL : DE NOUVELLES STRUCTURES D’ACCUEIL POUR LA PROCHAINE RENTREE SCOLAIRE

JIJEL - De nouvelles structures d’accueil seront réceptionnées à Jijel pour la prochaine rentrée scolaire a-t-on appris dimanche auprès des services de la wilaya.

Deux lycées de 1.000 places chacun à Jijel et à Taher, deux (2) CEM (El Aouana) et au lieu-dit Tlata, (près de Taher) et soixante-neuf (69) classes en extension seront opérationnels pour la rentrée de septembre 2015, a indiqué la même source.

Parmi ces nouvelles réalisations, figurent également deux (2) demi-pensions, deux (2) unités de dépistage scolaire (UDS), une (1) salle d’informatique et quatorze (14) terrains dotés de revêtement synthétique matéco dans des établissements de l’enseignement moyen.odejjijel.org (APS)

El Acil 20/05/2015 Par Abdelhamid ZOUAD de l'APS

 

Akher Saâ 21/05/2015

El Massa 21/05/2015

 Sawt El Ahrar 21/05/2015

El Massar El Arabi 21/05/2015

An-Nasr 21/05/2015

Akher Saâ 20/05/2015

An-Nahar El Djadid 20/05/2015

Accueil