Le projet du tramway devant relier le pôle universitaire de Tassoust (Emir Abdelkader) au futur pôle de Timizer (El Aouana) en passant par celui de Jijel, va faire l’objet d’une étude de faisabilité.

A cet effet, l’entreprise du métro d’Alger (EMA), gestionnaire délégué pour le compte du ministère des Transports, vient de lancer un appel d’offres national et international pour l’étude de faisabilité d’une ligne de tramway dans l’agglomération de Jijel.

Si l’étude de faisabilité est lancée, rien n’indique par contre que les études d’exécution ou la réalisation du projet suivront automatiquement. Leur sort semble intimement lié à la santé financière du pays frappé par la chute des prix du pétrole.

On rappellera que la même entreprise EMA a lancé il y a quelques mois une étude de réalisation d’un moyen de transport par câble pour la ville de Jijel. Ce futur téléphérique courra sur 1400 mètres avec deux lignes de 600 m et 800 m pour relier la gare intermodale de l’Est de la ville à la maison de la culture, vers l’Est et la cité Ayouf près du siège de la direction de l’éducation. odejjijel.org  

El Watan 01/02/2015 Par Fodil S.

Lancement en mars prochain de 9 tours de 14 étages

Neuf (9) tours de 14 étages totalisant 590 logements promotionnels seront lancés en travaux ‘‘en mars prochain’’ à Jijel, a indiqué le wali, Ali Bedrici, samedi à l’APS.

Un engagement a été pris dans ce sens par les promoteurs concernés lors d’une réunion présidée par le chef de l’exécutif local, consacrée au suivi des projets d’investissement validés par le Comité d'assistance à la localisation et à la promotion des investissements et de la régulation du foncier (CALPIREF).

Il a également été question, au cours de cette séance de travail, d’autres investissements portant sur la réalisation et l’équipement de huit (8) cliniques médicales spécialisées, entre autres, en chirurgie, en radiologie et imagerie, en néphrologie, en ophtalmologie, en gynécologie-obstétrique et en orthopédie.

Ces projets d’investissement en relation avec les secteurs de l’habitat et de la santé seront entamés avec cinq (5) tours et une clinique, a-t-il été précisé au cours de cette réunion au cours de laquelle il a également été annoncé que 1.350 postes d’emploi allaient être créés.

M. Bedrici a particulièrement insisté auprès des promoteurs et des services administratifs concernés, sur l’accélération des procédures réglementaires afin de lancer ces projets dans les délais annoncés.odejjijel.org

http://www.radioalgerie.dz/  30/01/2015 Par Abdelhamid ZOUAD de l’APS

Filière oléicole à Jijel : baisse de la production de 20%

Les prévisions pessimistes avancées par des spécialistes sur la baisse annoncée de la production de l’huile d’olive dans la wilaya de Jijel s’avèrent de plus en plus conformes à la réalité d’une filière qui fait face à une baisse de son rendement.

Pour cette saison, une baisse de 20% du rendement des oliveraies a déjà été confirmée par la direction des services agricole. Cette crise est imputée à la sécheresse qui a sévi entre les mois de juin et novembre derniers.

En dépit des programmes visant à renouveler les surfaces cultivées, qui ont un faible rendement de part l’âge avancé des oliviers, la production n’arrive toujours pas à suivre cet effort. Selon des initiés, le recours aux moyens purement traditionnels pour cueillir les graines d’olives ont également un effet négatif sur le rendement des oliviers. Dans les campagnes, les oléiculteurs utilisent les mêmes méthodes héritées de père en fils. «La production de l’huile d’olive est un héritage familial», admet-on.

L’introduction de nouveaux outils de culture et de production se fait toujours attendre pour changer cette tradition. «Pour produire davantage d’huile d’olive, il faut d’abord apprendre à entretenir l’olivier, l’irriguer, notamment, or ce qui se fait est loin d’être le cas, l’olivier demeure cet arbre qu’on visite une fois par année lorsque ses graines arrivent au stade de leur cueillette», déplore un agriculteur. Pour notre interlocuteur, c’est justement ce manque d’égard à cet arbre mythique qui réduit sa production d’année en année.

En termes de statistiques pour la saison en cours, la superficie en phase de production est de 14245 ha sur un total de 18465 ha recensés par les services agricoles de la wilaya.

A quelques semaines de la fin de la campagne de la cueillette des olives, la superficie récoltée est estimée à 13469 ha pour une production de 134978 quintaux. La production de l’huile d’olive a atteint 25448 hectolitres pour une moyenne de rendement par quintal de 19 litres. Le nombre des huileries recensées dans les communes où est concentrée la production oléicole, notamment dans les régions Est de la wilaya, est de 103, dont 45 sont de types traditionnelles. Si la superficie productive a évolué de 3,5% par rapport aux années précédentes, la production de l’huile d’olive sera inférieure de 20% cette saison. odejjijel.org  

El Watan 01/02/2015 Par Adam S.

Neuf tours de 14 étages projetées

Neuf tours de 14 étages totalisant 590 logements promotionnels seront implantées au niveau du plan d’occupation du sol à l’entrée Est de la ville de Jijel.

 Cinq tours parmi ces projets, qui seront financés par des promoteurs privés et publics, devraient être lancés d’ici le mois de mars prochain, d’après l’engagement pris par les promoteurs, lors d’une réunion tenue la semaine écoulée, présidée par le wali et consacrée au suivi des projets d’investissements validés par le comité d’assistance à la localisation et à la promotion des investissement et de la régulation foncière (Calpiref).

Outre le logement, il est par ailleurs, prévu l’implantation sur le même site de 8 cliniques médicales spécialisées en chirurgie, radiologie et imagerie, néphrologie, ophtalmologie, gynécologie obstétrique, orthopédie, grandes urgences et enfin un laboratoire central d’analyse médicales. Les travaux dans l’une de ces dernières devraient être aussi lancés d’ici à mars prochain. Ces projets, assurent les services de la wilaya, devraient générer la création de 1350 postes d’emploi.odejjijel.org  

El Watan 01/02/2015 Par Fodil S.

La mer rejette trois cadavres durant la semaine

Le corps d’une personne de sexe masculin, dans un état de décomposition avancée, a été rejeté hier par les vagues à la plage «Rocher Noir», commune d’El-Aouana, wilaya de Jijel, avons-nous appris de sources gendarmes.

Sur instruction du représentant du ministère public qui a constaté la dépouille mortelle, cette dernière a été déposée à la morgue de l’hôpital de Jijel.Une enquête est ouverte par les éléments de la gendarmerie de la brigade d’El-Aouana.

Rappelons que le 24/01/2015, des corps de deux personnes dont un de sexe féminin ont été rejetés par les vagues respectivement aux plages des communes de Khier-Oued-Adjoul et Sidi-Abdelaziz dans la même wilaya. Ils étaient, également, dans un état de décomposition avancée. odejjijel.org  

El Watan 31/01/2015 Par Gaidi Mohamed Faouzi

Transformation et transport de l’ électricité

Un investissement de 27 milliards DA à Jijel

 Un ambitieux programme de réalisation de transformateurs et de lignes électrifiées est programmé dans la wilaya de Jijel afin de renforcer l’offre en énergie et la prise en charge des besoins futurs de la wilaya notamment avec la mise en service du futur complexe sidérurgique de Bellara dans la daïra d’El Milia, a fait savoir le directeur de l’énergie et des mines Lemnouar Messaoudi.

Ainsi c’est une enveloppe de 27,495 milliards de dinars qui sera nécessaire pour réaliser 6 ouvrages de transformation de l’électricité, 170 km de lignes de transport de 400 kilovolts (KV), 118 km de lignes de 220 KV et 95 km de ligne de moyenne tension (60 KV). Les deux plus importants transformateurs se trouvent dans la commune d’Ouled Yahia dont la pose de la première pierre avait été procédée en présence du ministre de l’énergie Youcef Yousfi, en octobre dernier. Le premier transformateur de 400/200 KV et le second de 220/60 KV.

Ces deux ouvrages seront reliés à plusieurs wilayas avec de lignes électriques de 400 KV et 220 KV. Deux autres seront implantés dans la commune d’El Aouana où s’implante déjà le troisième pôle universitaire de la wilaya. Le premier ouvrage de 220/60/30 KV sera réalisé à Oued Seghir (ouest d’El Aouana, sur la corniche) alors que le second est prévu à Timizer (est d’El Aouana), près du futur campus universitaire. Les communes de Djemâa Beni Hbibi et Chekfa accueilleront chacune un transformateur de 60/30 KV alors que la localité de Harratene dans la commune de Jijel aura un ouvrage de 60/10 KV.

Le coût de ces ouvrages de transformation de l’électricité est 14,83 milliards de dinars. Pour les lignes de transport de 400 KV d’un montant global de 8,67 milliards de dinars, elles démarreront du futur poste d’Ouled Yahia pour relier Oued Athmania (Mila), Ramdane Djamel (Skikda) et Aïn Arnat (Sétif), la centrale électrique de Bellara de 1600 Mégawatts (MW) en cours de réalisation et l’aciérie de Bellara. Le coût de ces lignes sera de 8,67 milliards de dinars. Les lignes électriques de 220 KV comportent 5 projets dont trois ont trait à la coupure des lignes 220 KV reliant Jijel–Darguina (Béjaïa) à El Aouana, Jijel – Aïn M’lila au niveau d’El Milia et Jijel – Beni Haroun à El Milia aussi.

Les réalisations concerneront 2 lignes devant relier Jijel à béni Haroun et vers El Milia. D’un linéaire de 118 km, le projet coûtera 2,95 milliards de dinars. On retiendra aussi que 6 lignes de 60 KV d’une longueur de 95 km et un montant de 1,045 milliards de dinars seront réalisées. odejjijel.org  

El Watan 31/01/2015 Par Fodil S.

Le secteur de la santé
De nouvelles infrastructures hospitalières

Le wali de Jijel a déclaré récemment que la commune de Taher vient de bénéficier de l’inscription d’une étude pour la réalisation d’un hôpital de 240 lits. Le chef de l’exécutif a estimé, dans une déclaration à la radio locale, que cette inscription est survenue suite à une demande formulée par la commission installée par le wali, avec la collaboration des élus de l’Assemblée populaire nationale, pour formuler les besoins de la wilaya dans le cadre du programme quinquennal 2015-2019. Il convient de souligner que cette inscription va régler le problème de l’actuel hôpital de Taher construit en préfabriqué au début des années 80 et dont la durée de vie a expiré il y a plusieurs années.
Dans la même optique, M. Bedrici a affirmé que les études sont en cours pour la réalisation de deux autres hôpitaux au niveau de la localité de Belghimouz (commune d’El Ancer) et de la daïra de Chekfa. Des inscriptions susceptibles de rattraper le retard dont souffre la wilaya en matière d’infrastructures sanitaires.odejjijel.org
Le Soir d’Algérie 01/02/2015 Par B.?M.?C.

Découverte d’un cadavre rejeté par la mer

Le corps d’une personne de sexe masculin, dans un état de décomposition avancée, a été rejeté par la mer à la plage Rocher-Noir, commune d’El-Aouana (Jijel). La dépouille mortelle a été déposée à la morgue de l’hôpital de Jijel. Une enquête a été ouverte par les gendarmes de la brigade d’El-Aouana. Rappelons que c’est le troisième corps rejeté par la mer en une semaine. Les corps de deux personnes, dont une femme, dans un état de décomposition avancée, ont été rejetés par la mer aux plages des communes de Khier-Oued-Adjoul et Sidi-Abdelaziz.odejjijel.org

Le Temps d’Algérie, Horizons 31/01/2015 Par M. B.

El Acil 01/02/2015

Akher Saâ 01/02/2015

El Djoumhour 01/02/2015

Kawalisse 01/02/2015

Ech-Chaâb 01/02/2015

Sawt El Ahrar 01/02/2015

Ech-Chourouk El Yaoumi 01/02/2015

El Massa 01/02/2015

Al Fadjr 01/02/2015

Accueil